mercredi 28 novembre 2018

The last gun on Earth

It had to be history.
We had to,
Or still need to learn:
Delicacy and wisdom,
To cherish life,
And love therein,
To overcome,
And live together in peace ...

Can we make do with history,
Shall we choose to share
Rather than fight,
To show and care
For the love of life,
To make happiness the norm
Rather than strife,
To give life its worth
By living together
Happy and free?

We are history
When together all,
We work to sustain it ...
Life to the beauty of the planet,
Love to the bounty of humanity,
With the flow of our living hearts:
Fulfilling,
We are history !

The beginning of dignity

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, At the Enchanted Star, 1659 Flendruz, Switzerland. Part of the "Poems with two titles series". Second draft, no copies permitted. 9.12.18. First draft 8.11.18.

mercredi 21 novembre 2018

Il n'y a que l'extase

La jouissance habite l'être...
L'être et son entier,
Le corps, la pensée, la vérité
L'extase est d'amour,
La vie, son instant,
Petits ou grands,
Il n'y a que bonheur,
Qui soient vraiment !
Vos intransigeances,
Vos intolérances, 
Vos exigences,
Vos intempérances,
Tout cela est faux !

Vos isolements,
Vos travaux,
Vos servitudes,
Votre argent,
Vos égoïsmes,
Tout cela est faux !

Et pourtant la vie prévaut,
Nous vivons mieux,
Nous vivons plus vieux,
Nous vivons ou pouvons vivre
Plus heureux.

Et qu'il me soit donné de jouir,
De jouir pour toi,
De jouir de toi comme tu jouis de moi,
Et qu'il nous soit donné,
De jouir pour nous de nous,
Non-seulement dans l'amour,
Mais dans la vie de tous jours !

Perle de bonheur et de lumière
Au cœur de l'univers,
Et qu'il lui soit donné,
Humaine civilisation,
De n'être que bonheur !


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18. Corrigé (l'extase n'est pas que du corps), 26.11.18.

Nuit de pleine lune
Et Soleil flamboyant,
D'où sommes-nous venus
Et où allons-nous ?

Ici nous sommes attendus !

Que la bienvenue
Sois bienveillance,
S'épanouissent les jours,

Se vivent les nuits,
Tourne la Terre
En ce paradis !


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18
Comment augmenter l'harmonie,
S'il lui est répondu
Colère ou rejet ?
Par la différenciation ?


Comment augmenter l'abondance,
S'il lui est répondu
Peur ou frontière ?
Par la distanciation ?

Comment réaliser la concorde,
S'il lui est répondu

Hargne et autorité ?
Sans prévention ?


Comment voir ton cœur,
Que dois-je vivre

De tes émotions ?
Selon quelles compréhensions ?


Comment vivre ton intelligence,
Pour quel progrès 

Et quel épanouissement ?
En quelle universelle humanité ?


D'un seul regard toute ton humanité,
Toute l'histoire dans l'instant de la rencontre,
L'infini et le bonheur à la portée d'un sourire,
Qui oserai s'en défier ou nous le refuser ?



© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18

lundi 12 novembre 2018

Que le souffle de l'infini Touche chaque parcelle de ta vie ... De ta cuisse à ton sourire, De chaque pas à chaque rencontres, L'essence de ta pensée Et la vigueur de ton amour, Ta présence au monde Et tout l'avenir !

Merci d'être qui tu es Et que ton anniversaire, Fête et bilan, Humanité et créativité, Te soit heureux et profond !

Amicalement, Christophe

Dédié à Sylvie Mallard... Vous ne savez pas ? Le coeur est chanson et courage, Et elle saura vous le faire comprendre, Alors allez l'entendre: http://www.sylviemallard.ch/

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Premier jet, frais du jour, libre usage par le récipiendaire...

mercredi 17 octobre 2018

Dans quel état avons-nous mis le monde ?

La pauvreté a été inventée par un mari jaloux,
La guerre a été inventée par deux hommes qui se battaient pour une femme,
L'argent a été inventé par un marchand de femmes,
La colère a été inventée lors d'un coït raté,
Et la perfidie a été inventée par quelqu'un qui n'avait pas encore lu ce poème !

L'amour est ouverture d'esprit,
Il s'exprime dans la liberté,
A la rencontre égale de soi et de l'autre,
Il est partage ...

La pauvreté ne rend pas plus travailleur,
Elle rend le travail plus difficile.
La guerre ne préserve pas les acquis de peu,
Elle diminue le bien de toutes et tous.
L'argent n'augmente pas la richesse,
Il sépare et diminue l'amour.
La colère mène parfois à la justice,
Mais mal !

La générosité est don de vie !

L'amour n'est pas un déchirement,
Si ce n'est celui du voile de l'attachement,
L'amour est une liberté,
Un libre et doux partage !

La paix est choix,
A la fois souple et durable,
Un lieu de bien-être,
Pour créer et être !

Et que pouvons-nous faire pour l'améliorer ?

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 17.10.18 Première rédaction. Ébauche. Pas de droit de reproduction. 




mercredi 3 octobre 2018


Geste d'amitié

Je ne peux regarder passer le temps,
Sans chercher ses effets sur ton épanouissement.
Chercherais-je dans la profondeur de tes yeux,
L'éclat réalisé de tes vœux ?

Tu as parfois brillé pour moi

Comme une étoile au firmament,

Je ne saurais,

Sans réagir ...
En nulle éternité,
Ne la voir ternir.

Brille encore d'un instant

Et d'une totalité,
D'un geste et d'une parole,
Fais-moi voir et comprendre,
Toute ta vitalité !

Et l'infini de notre amitié
© Une libre lumière pour Stéphanie. Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Première composition, 3.10.18. Libre usage par le récipiendaire.

jeudi 27 septembre 2018

Like the blink of a moment of truth;
Suddenly lasting,
Some sort of fulfilment,
Slowly progressing ...
From the cry of injustice,
To the path of serene understanding,
Universal well-being,
Rebuilding the world,
For hapinness 
Now and lastingly...

For Melanie Little Gomez

samedi 1 septembre 2018

Il est bon de s'arrêter ..
De contempler ...

La vie,
Le monde,

L'humanité !

Ce qu'ils sont,
Ce que nous en faisons ...

Tout cela nous l'avons reçu;
Gratuitement,
Absolument !

Avez-vous vu passer
Le don total ...
De la vie,
De la planète,
Du bonheur ?
Ce que nous en faisons ...

Pourquoi avons-nous trouvé ...
- Et voulu ... souvent ! -

La paix,
L'amour,
La sagesse,
Et leur partage ?
Ce que nous en faisons ...


Médiocres ou touchés de grâce,
Faibles, forts ou vrais,
Choisi-e-s de vie et de progrès,
Quelle est notre destinée ?
Ce que nous en faisons ...

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 29.5.2016 - 1.9.18

jeudi 30 août 2018

Il était une fois une gente dame,
Qui s'en vint à demander un rendez-vous...
Sans toutefois ou partiellement seulement,
En assumer les coûts !

Tu rêves dans ta distance insondable,
De te faire râler plus fière que Brétecher …

Il est vrai que vierge effarouchée
Se trompe parfois de prince charmant,
Et que poète vivant ignore les clichés.

Ton partage j'aurais reçu,
Le mien, si disponible, donné...

Pourtant cette fois-là,
Le chemin de l’une à l’autre,
Passe ou ne passe pas, 
Pas cette fois ou autrement !

Je ne me serais pas donné à toi,
Ou du moins pas plus que d'amitié.


L’ange ou l’être,

Garde-les bien au chaud;
Fais-en selon leur demande …

Mais de tous ces dons
Ou de ses productions,
De ses protections même, si …
Comme de l'ange, 
Tu dépasses,
Ses déceptions ou ses déjections ?

De toutes ces évolutions,
Même les plus anodines,
Peut-être contiennent-elles,
Graines ou essence divine,
Zestes ou zones de perfection
Ou même perles d’avenir ?

Qu’en faire alors ?
Et comment célébrer ?

Une autre date peut-être aurait meilleure grâce.
Nostalgie: assez peu,
Solitude ou amitié: peut être …

Jamais je ne recevrais de toi,
Sauf autrement précisé,
Plus que ce que tes surplus permettent,
S’il y en a …


Mais de moi aurais-tu pris,
Plus que ce que je peux donner ?
Notre partage, sa juste mesure aura, participative.

S’il y a peu, sachons en amitié et dans le partage comprendre et compter ...
S’il y a plus, mais encore … plus à donner et moins à compter ?
S’il y a trop, peut ou doit-on prendre ?
Et recevoir ?

Nous verrons !

Paix ... et générosité.
Liberté ... et sérénité,
Avenir ... et planétarité,
Ressources ... et continuité. 


Je t'aime,
De ressources et d'amitié... 



© EpV, 30.8.18. Anonymement dédié,mais adressé à la personne concernée.
Puisse l'amitié jamais ne s'arrêter à des questions d'argent et puissent les partages, même les plus déséquilibrés, être toujours porteur d'humanité, de progrès pour toutes et tous, de continuité. (Il n'y a d'exploitation que dans l'ignorance de l'autre).

lundi 30 juillet 2018

Silence et parole

Silence et parole se valent, 
Pas toujours du même moment,
En parfaite égalité pourtant.

Que serait la construction de la parole,
Si elle ne se faisait dans le silence,
Celui de l'écoute déjà, 
Celui de la conception de ce qui est dit alors,
Comment cela est dit, toujours ?

Peser ses mots, ses écrits
Un acte mental, non verbal;
Dans la construction, la réalisation,
L'évaluation du dit,
Silence et parole se complètent.

Que serait la méditation,
Ce silence profond,
Le choix de la pensée,
Porte de la connaissance et du ressenti ,
Par et par-delà les mots ?

L'esprit est plus grand que le dit,
Dans la vie, la nature, 

Ou par les constructions humaines,
Dignité d'être et de perdurer,
Parole, sentiments et actions,
Se rejoindre !

Ensemble, la beauté de la vie

Aujourd'hui, joyeux et babillard, profond et silencieux, tous deux états extatiques.
Dédié à Corinne Meyer, et à la magnificence qu'elle donne à sa nature.
Mis en poésie, 30.8.18

mardi 3 juillet 2018


From the essence of non-violence … to reverence for life

Please be my bug, my snake, my scorpion;
Please be my bull, my eagle, my lion;
Please destroy me, ruin me, eat me and hate me;
But please, if it helps, become fully human !

Your heart, loving all,
Your mind, at peace for all,
Your hands, wealth in each of us,
And your humanity, a future for life.

Did you forget your smile? How long ago?
Did you miss the embrace? Can I help?
Did you forsake ecstasy? Please unite!

Unto yourself, the good of your life,
Unto ourselves, all of us, the human destiny!

From reverence for life … to planetary universal well-being!

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, 1659 Flendruz, Switzerland

samedi 19 mai 2018

Sandro,
Tu souris,
Mais vois à peine
- Ou si discrètement ! - 
Que ton sourire éclate de bonheur ...
En toi déjà,
En celle et ceux qui le reçoivent,
Et qui s'en donnent la peine
- Pardon et que ne soit nulle peine -
Qui s'en donne l'effort !
Ou juste la possibilité de le recevoir !

Vois-tu que ton sourire
Éclate en celles et ceux,
Qui s'en donnent le bonheur ?
Ton fardeau est un Soleil radieux,
Et s'il te manques parfois les mots pour le dire,
"On" - Pardon, je ne connais personne qui s'appelle "on" -
Donc nous en revenons toujours
Et pur en demander encore
De la puissance de ton sourire !

Le choix des mots est-il infini ?
Autant que ton sourire ?

Or nul  n'atteint la joie,
Que si y participe...
Sauf à dire,
Encore et encore,
La primauté de ton sourire !
Que ta vie te soit belle - et souriante !

Joyeux anniversaire Sandro

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, 1659 Flendruz, Suisse, 19 mai 2017, revu et amélioré, 19 mai 2018. Évoluera peut-être encore. Libre usage par la personne à qui dédié, en citant (même discrètement, mais en citant) l'auteur, ou le lien vers le blog.

lundi 7 mai 2018

Albane



Les anniversaires, c'est fait pour les vœux, par exemple.
Et les cadeaux, parfois surprenants.

Alors voilà:

Frontières 
Puissions-nous sauter les frontières du monde,
Pour mieux les voir.
Pour s'y habituer si elles sont intangibles,
Pour les dépasser par l'unité si elles ne le sont pas,
Pour les oublier dans l'amour, si elles nous divisent.
Et pour jouer avec, encore et toujours,
Dans un cycle perpétuel de sérénité et de renouvellement !
Et pour vivre ensemble
Une planète heureuse, libre et durable !
Frontières ... et Infini


Vive la vie et joyeux anniversaire Albane.

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, 1659 Flendruz, Suisse, 1er mai 2018. Frais du jour, évoluera peut-être ! Libre usage (avec la source) par la personne qui le reçoit. Sauf contre-avis apparaîtra sur mon blog d'ici quelques jours.

vendredi 4 mai 2018

Bubbles are real heavy truth


Bubbling glimpses of truth
Through creativity;
An absolute necessity!


Receiving and giving,
Inhabiting,
The very instant
In its own truth,


Bubbles disperse
And vanish in the sky …
But truth and values
Do remain…


Like a child,
Blossoming into
Inner and outer reality,
As only in truth
Can we see ourselves,
In our full creativity,
Adapting and evaluating
Our capacities,
For time, Earth and wisdom,
For the world and for life,
For bubbles and truths!


© Éditions Pour de Vrai, 1659 Flendruz, Suisse. For Transcend Art and Peace. First version 4.5.18.