mercredi 24 juin 2020

Teet Tree Lauwrence birthday

Fly never to bump in the veil
If you heart is bigger than your head, grow your head.
If you head is bigger than your heart, grow your heart.
May balance guide you beyound ignorance and
Freedom give you what it takes to make the best of it.
Anything else for your birthday ? Just ask !
Kindly and inifinitely,

samedi 6 juin 2020


En as-tu entendu parler: la paix et l'amour ?
Petite tête, Grosse Tête, cœur ...
Petit cœur, Grand Cœur, bonheur ...
Petit bonheur, Grand bonheur, connexion ...
Petite connexion, Grande Connexion, univers ...
Petit univers, Grand Univers, infini ...
Petit infini, Grand Infini, éternité ...
Petite éternité, Grande éternité, créativité ....
Petite créativité, Grande Créativité, Humanité !
Petite Humanité, Grande Humanité ;-)
Que vas-tu en faire ?



© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse.

mercredi 19 février 2020

Nous ne garderons la part de mystère,
Quand les mots forment les émotions et
Les valeurs leurs actions,
J'ouvrirai la porte de ton cœur,
Que tu le veuilles ou non,
Viens-t-en librement déborder d'amour,
Et puisse l'humanité avoir un avenir !

Nous ne garderons la part de mystère,
Elle ne sert à rien,
Quand l'ignorance prendra fin,
Disparaîtra la guerre.
J'ouvrirai la porte de ton esprit,
D'une caresse ou d'un coup de tonnerre,
Viens-t-en généreusement célébrer la vie,
Et puisse Gaïa avoir un devenir !

Nous ne garderons la part de mystère,
Prends-moi donc par la main,
Que nous puissions ensemble voir la vie
La rendre heureuse sur Terre,
Que s'ouvre alors notre humanité,
Sur la beauté des êtres et de l'instant,
Présents, nous sommes notre avenir,
Allons autour du monde
Former la plus belle des rondes !

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai. Dédié à la Famille Arc-en-Ciel de la lumière vivante (Rainbow)
Et soudain le ciel se déchire ...
On ne sait pas trop pourquoi,
Un coup de tonnerre, 
Un éclat de ciel, 
Rien de bien grave... 
Un anniversaire.

Et le regard sur la vie s'ouvre, 
Lucide, 
Le cri du cœur se fait entendre 
Et l'action se met en place.

Des vivantes et des vivants 
Pour les vivants et les vivantes, 
Toutes et tous: 
Une fière humanité, 
Digne d'elle-même et 
De son avenir !

mercredi 5 février 2020


Je viendrais comme le vent de feu !
Une part du génie humain
Et la douce caresse…
Du temps accompli
Et de l'avenir infini.

Mais tout reste à faire.

Et tu regarderas la plaine,
Du haut de ta vigueur
Et de ta justice,
Pleine ou plein de la lumière du monde  
Et de toute notre humanité,
Comme chacune, chacun,
Tu portes en toi l'avenir
De toutes et tous,
A ta façon.

Merci !


Il y a longtemps que cela avait à être écrit,
Que cela couvait dans mon cœur et mon inspiration.

Il a fallut l'anniversaire, à une date jusqu'ici inconnue,
Aujourd'hui, d'une personne presque inconnue,
Pour que ce cadeau que je fais parfois, un poème,
Se manifeste !

J'aime les heureux chemins des inspirations et des rencontres,
Rien de tout cela ne serait possible avec des horaires fixes
Et sans le soutien de celles et ceux
Qui voient la beauté du monde,

Et la grandeur du génie humain
Bien au-delà des contingences économiques
Et des habitudes, lorsqu'elles nous capturent.

Ce poème est en fait dédié à chacune et à chacun,
Mais il exprime aussi une attention égale pour toutes et tous,
Et particulière, amicale, pour Christina Kitsos,
Dont c'est l'anniversaire et qui est candidate
A l'exécutif de la ville de Genève.


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Version une. 5.2.20. Tous droits réservés, copies possibles que par la récipiendaire.Une version calligraphiée est disponible sur demande.

mercredi 23 octobre 2019


Il ne passera pas,
Le temps de l'univers
Sans qu'un sourire,
Ce don de lumière,
Une fois au moins dans ta vie
N'éclaire ta face
De toute la beauté,
De toute la bonté
De la vie et
Du monde,
De l'univers !

Cadeau universel,
Cadeau d’humanité,
Donné à toutes et à tous,
Donné à quiconque et
Si facile à partager …
Un sourire !
Plaisir fugace
Et Joie profonde,
L'inventeur-e du sourire
Mérite d'être ici remercié.

*

Touché par cette grâce,
En cet instant et
Du fond du cœur,
Du plus profond de la nuit
À la plus belle des lumières,
En toute humanité,
Qui se donne d'habiter
Ce sourire,
Non pour un instant
Mais pour toute une vie,
Pourtant
N'entrera pas au paradis;
C'est le paradis
Qui psr ce sourie
Entre en elle, en lui.


© Editions Pour de Vrai. Version originale 14.2.2017, dédié à André Frisaye, pour son mariage. Corrigé 23.10.19 et 5.2.20.


Développement durable

Vous rirez de moi,
Ou vous ne rirez pas …
Mais seuls la dignité et le courage
Vous permettront de vous tenir droit.

Vous recevrez alors le monde,
Comme une œuvre à parfaire…

Ne vous demandez pas,
Si vous avez été aimé,
Vous l’êtes !
Aimez d’amour à votre tour,
Vivez sa plénitude,
Touchons sa perfection !

Vous avez reçu le monde
Et sa nature, librement,
Et votre humanité …
La donner et la créer,
La comprendre et la partager ;
Ici et ensemble,
Se donner une destinée,
Et s’y sentir bien !

Le prix que je vous demande,
Pour avoir lu ce poème,
C’est l’avenir lui-même,
Qui plus est un avenir heureux,
Son infinie continuité !

Allez !
Vivre et devenir …
Que nos œuvres soient joie,  
Et que toujours le bonheur
Nous habite !
Alors nous saurons vivre et créez
En commun et à sa juste mesure,
Notre universel avenir !

Des gens heureux … pour vivre un monde heureux

© Christophe Barbey, 23 octobre 2019. Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse.

Aux égoïstes
Et à quelques autres pollueur-es.

Vent de tonnerre
Esprit du feu
Mâche donc
Le ton de ma colère !

Tu n'es rien,
Pas même un pet
Dans l'Univers,
Rien de plus
Qu'une erreur de l'Histoire

Si tu ne sais
Ni vivre, ni aimer
Tu n'es rien ...
Pas même un pet
Dans l'Univers,
Une erreur de l'Histoire

Et tu voudrais
Que je te guide,
A travers ta propre
Hypocrisie,
Pour que moi,
Par amour,
Je me donne,
De croire en toi ?

Mais si tu ne sais
Ni apprendre, ni pardonner
Tu n'es rien ...
Pas même un pet
Dans l'Univers,
Une erreur de l'Histoire.

Mais déjà de le dire,
Je donne
Une chance de grandir ...
Alors rejoins-nous,
Le meilleur de toi-même
Et meilleur encore,
Par tes qualités et leur progrès,
Par ton humanité,
Donne un sens à l'histoire !

Aux progressistes !

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Eté 2019, 23.10.19



vendredi 29 mars 2019

Perdre son inspiration ?
Que nul n'y songe !

Etant une espèce adaptive,
Dans un monde en perpétuelle évolution,
L'inspiration nous est aussi précieuse
Que la semence !

Féconde l'idée de vie,
Telle est l'humanité,
Jusqu'au fin fond de l'univers,
En toute éternité.


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Première rédaction. Jour 88 2019
Dédié à une inconnue .... en manque d'inspiration pour une recette de cuisine. 







Vivre et préserver
Tout est dans l'idée 

Regardez le Soleil en face …
            Il neige !
Plongez la surface de l’océan …
            La mer est gelée !
Courir vers son destin…
            Coule la rivière en travers du chemin !
Voir au fond de tes yeux
            L’union de l’amour et de la liberté !
S’envoler au souffle du vent…
            Mais où sont donc mes ailes ?

Reprendre le souffle de la dignité,
            Un instant de Parfait bonheur,
            En toute éternité…
Juste assez pour ouvrir son cœur !

Braver les aléas du temps, 

Du chemin et de la destinée,
Les travers de la culture,
            L’égoïsme et la violence,
Les qualités de la culture,
            L'intelligence, l'action,
Les heureuses conséquences !

Oser encore et encore,
La caresse du Parfait sur Terre.
La simplicité de comprendre,

L’intelligence d’agir… Partager ! 

Ouvrir encore et encore
Les portes du destin,
            N’en franchir qu’une,
            La seule possible,
            Celle qui préserve l'avenir…
Entrer le seul lieu
            Qu’il nous soit donné d’habiter
            Celui de la paix dans l’amour,
            De la liberté dans la continuité !

Créer,
            Souffle de la destinée,
            Un avenir de d’humanité !

Tout va à l'action ... quand elle revient à l'idée
Vivre, CRÉER et persévérer



© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Hotel Astor Vaasa. Premier jet, 20.3.19. Relu et amélioré 28.3.19 et 14.4.19  (jour 104)

mardi 19 mars 2019

Joyeux anniversaire.

Les flots heureux des bonheurs constants,
Les déserts vibrants,
Notre tendre humanité par-dessus tous les continents,
Et notre intelligence, la force de nos coeurs pour forger l'avenir ...

Je suis heureux de te connaître Reginald,
Que cette journée te soit douce et sereine, bilans et progrès, fête aussi,
Joyeux anniversaire !

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Frais du jour (19.3.19), depuis Vaasa (où j'ai vu la mer gelée). Libre usage par la personne à qui dédié.

dimanche 24 février 2019

Cri de liberté ...
Ce qui est attaqué va se défendre,
Ce qui est travaillé progresse,

Ce qui est choisi s'épanoui !

Tu regarde le monde avec ton cœur,
Tu interagis avec ton bonheur,
Ta vie deviens l'humble hauteur de ton honneur !

Le silence est proche de la conscience,
La vie s'exprime par sa constance,
L'humanité est savoir et conséquence.

S'y rejoignent, conscience et liberté !
... premiers pas vers la sagesse

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse.
23.1.2019. Brouillon non daté (2018). 



vendredi 8 février 2019


Pour Shady
Merci

A la qualité de nos valeurs et de nos choix …

Le souffle du devenir s'exprime
À chaque instant, en toutes circonstances,
Avec plus ou moins de transparence, de liberté,
De respects pour nos choix personnels et mutuels,
Ou même universels.

Le déroulement des circonstances contient parfois
Divers messages,
Cachés ou vibrants,
Dont nous avons besoin pour apprendre et grandir,
Pour dépasser l'ignorance,
Devenir plus humains.

Les leçons dont nous avons besoin,
Cris profonds que parfois nous lancent la vie,
Même s’il faut parfois les y lire ou comprendre,
Ne sauraient provenir des complications d’autrui,
Des charges que des systèmes institutionnalisés,
Parfois, délibérément ou non, nous imposent…
Personnes ou systèmes, ils en sont complices :
Manipulations ou punitions déguisées,
Faites au nom d’idéaux limités,
Par des autorités limitées…

Les messages de la vie
Ne sauraient s’encombrer de souffrance
Sans renier la vie elle-même
Et la liberté d’apprendre
Dans la paix et l’épanouissement.

Apprendre et dépasser l'ignorance
– Et la souffrance que parfois elle impose –
Est un acte moral,
Un choix permanent
De dignités et de libertés,
À recevoir et partager ouvertement.
Apprendre et dépasser l'ignorance, sa violence.
Nos valeurs prennent corps
Si nous les habitons,
Au meilleur de cela
De façon heureuse et durable,
Joyeuse et responsable.

Alourdir nos fardeaux de reproches et de peines,
De violences ou de tristesses,
Ou même de charges et déboires
Ne répond ni à la solidarité universelle,
Ni au besoin que nous avons toutes et tous
De nous sentir libre de progresser,
Pour pouvoir bien progresser.

La bonne volonté est un ange bon, tout le reste n’est que torture.
La gentillesse est un monde en soi, tout le reste n’est qu’ignorance.

Disant cela,
Je pourrais n’être qu’en train de m’insurger,
Mais contre qui, contre quoi ?

Pour toutes et tous,
J’ouvre une porte plus grande encore,
Un univers de devenir,
vers une paix et une liberté plus épanouies
Où la sagesse – en humanité, en durabilité et en douceur –
Nous servira d'école permanente,
Où notre continuité nous servira d’avenir,
Et où le bonheur nous servira de mesure.

 
… en refermant nos failles

© Christophe Barbey, Poèmes à deux titres. Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 8.2.19 / 23.2 19
Version 1, frais du jour. Version 2, retouches à la conclusion. Sous réserve de changements et d’améliorations. Libre de droit pour le dédicataire
.

mercredi 23 janvier 2019

Agir...
Entre le Tigre prêt à bondir
Et le singe agile,
Je vais les cheveux au vent
Dans les courants du temps.

Je n'ai ni proie, ni rêve,
Radieux ou serein, je trône,
Immergé dans le moment présent,
Éveillé à ses infinis développements.

Je me ris de ne pouvoir pleurer le malheur,
Pris dans les infinis filets du bonheur,
Je ne peux que vous appelez à me rejoindre.


La destinée ne saurait être que libre et heureuse,
Parfaire et vivre en une humanité épanouie,
Les dons de la Terre et de la vie ...

... et perdurer


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Aube du 23 janvier 2019. Il en existe probablement une ébauche dans le manuscrit volé en 1977.


mercredi 28 novembre 2018

The last gun on Earth

It had to be history.
We had to,
Or still need to learn:
Delicacy and wisdom,
To cherish life,
And love therein,
To overcome,
And live together in peace ...

Can we make do with history,
Shall we choose to share
Rather than fight,
To show and care
For the love of life,
To make happiness the norm
Rather than strife,
To give life its worth
By living together
Happy and free?

We are history
When together all,
We work to sustain it ...
Life to the beauty of the planet,
Love to the bounty of humanity,
With the flow of our living hearts:
Fulfilling,
We are history !

The beginning of dignity

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, At the Enchanted Star, 1659 Flendruz, Switzerland. Part of the "Poems with two titles series". Second draft, no copies permitted. 9.12.18. First draft 8.11.18.