vendredi 29 mars 2019

Perdre son inspiration ?
Que nul n'y songe !

Etant une espèce adaptive,
Dans un monde en perpétuelle évolution,
L'inspiration nous est aussi précieuse
Que la semence !

Féconde l'idée de vie,
Telle est l'humanité,
Jusqu'au fin fond de l'univers,
En toute éternité.


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Première rédaction. Jour 88 2019
Dédié à une inconnue .... en manque d'inspiration pour une recette de cuisine. 







Vivre et préserver
Tout est dans l'idée 

Regardez le Soleil en face …
            Il neige !
Plongez la surface de l’océan …
            La mer est gelée !
Courir vers son destin…
            Coule la rivière en travers du chemin !
Voir au fond de tes yeux
            L’union de l’amour et de la liberté !
S’envoler au souffle du vent…
            Mais où sont donc mes ailes ?

Reprendre le souffle de la dignité,
            Un instant de Parfait bonheur,
            En toute éternité…
Juste assez pour ouvrir son cœur !

Braver les aléas du temps, 

Du chemin et de la destinée,
Les travers de la culture,
            L’égoïsme et la violence,
Les qualités de la culture,
            L'intelligence, l'action,
Les heureuses conséquences !

Oser encore et encore,
La caresse du Parfait sur Terre.
La simplicité de comprendre,

L’intelligence d’agir… Partager ! 

Ouvrir encore et encore
Les portes du destin,
            N’en franchir qu’une,
            La seule possible,
            Celle qui préserve l'avenir…
Entrer le seul lieu
            Qu’il nous soit donné d’habiter
            Celui de la paix dans l’amour,
            De la liberté dans la continuité !

Créer,
            Souffle de la destinée,
            Un avenir de d’humanité !

Tout va à l'action ... quand elle revient à l'idée
Vivre, CRÉER et persévérer



© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Hotel Astor Vaasa. Premier jet, 20.3.19. Relu et amélioré 28.3.19 et 14.4.19  (jour 104)

mardi 19 mars 2019

Joyeux anniversaire.

Les flots heureux des bonheurs constants,
Les déserts vibrants,
Notre tendre humanité par-dessus tous les continents,
Et notre intelligence, la force de nos coeurs pour forger l'avenir ...

Je suis heureux de te connaître Reginald,
Que cette journée te soit douce et sereine, bilans et progrès, fête aussi,
Joyeux anniversaire !

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Frais du jour (19.3.19), depuis Vaasa (où j'ai vu la mer gelée). Libre usage par la personne à qui dédié.

dimanche 24 février 2019

Cri de liberté ...
Ce qui est attaqué va se défendre,
Ce qui est travaillé progresse,

Ce qui est choisi s'épanoui !

Tu regarde le monde avec ton cœur,
Tu interagis avec ton bonheur,
Ta vie deviens l'humble hauteur de ton honneur !

Le silence est proche de la conscience,
La vie s'exprime par sa constance,
L'humanité est savoir et conséquence.

S'y rejoignent, conscience et liberté !
... premiers pas vers la sagesse

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse.
23.1.2019. Brouillon non daté (2018). 



vendredi 8 février 2019


Pour Shady
Merci

A la qualité de nos valeurs et de nos choix …

Le souffle du devenir s'exprime
À chaque instant, en toutes circonstances,
Avec plus ou moins de transparence, de liberté,
De respects pour nos choix personnels et mutuels,
Ou même universels.

Le déroulement des circonstances contient parfois
Divers messages,
Cachés ou vibrants,
Dont nous avons besoin pour apprendre et grandir,
Pour dépasser l'ignorance,
Devenir plus humains.

Les leçons dont nous avons besoin,
Cris profonds que parfois nous lancent la vie,
Même s’il faut parfois les y lire ou comprendre,
Ne sauraient provenir des complications d’autrui,
Des charges que des systèmes institutionnalisés,
Parfois, délibérément ou non, nous imposent…
Personnes ou systèmes, ils en sont complices :
Manipulations ou punitions déguisées,
Faites au nom d’idéaux limités,
Par des autorités limitées…

Les messages de la vie
Ne sauraient s’encombrer de souffrance
Sans renier la vie elle-même
Et la liberté d’apprendre
Dans la paix et l’épanouissement.

Apprendre et dépasser l'ignorance
– Et la souffrance que parfois elle impose –
Est un acte moral,
Un choix permanent
De dignités et de libertés,
À recevoir et partager ouvertement.
Apprendre et dépasser l'ignorance, sa violence.
Nos valeurs prennent corps
Si nous les habitons,
Au meilleur de cela
De façon heureuse et durable,
Joyeuse et responsable.

Alourdir nos fardeaux de reproches et de peines,
De violences ou de tristesses,
Ou même de charges et déboires
Ne répond ni à la solidarité universelle,
Ni au besoin que nous avons toutes et tous
De nous sentir libre de progresser,
Pour pouvoir bien progresser.

La bonne volonté est un ange bon, tout le reste n’est que torture.
La gentillesse est un monde en soi, tout le reste n’est qu’ignorance.

Disant cela,
Je pourrais n’être qu’en train de m’insurger,
Mais contre qui, contre quoi ?

Pour toutes et tous,
J’ouvre une porte plus grande encore,
Un univers de devenir,
vers une paix et une liberté plus épanouies
Où la sagesse – en humanité, en durabilité et en douceur –
Nous servira d'école permanente,
Où notre continuité nous servira d’avenir,
Et où le bonheur nous servira de mesure.

 
… en refermant nos failles

© Christophe Barbey, Poèmes à deux titres. Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 8.2.19 / 23.2 19
Version 1, frais du jour. Version 2, retouches à la conclusion. Sous réserve de changements et d’améliorations. Libre de droit pour le dédicataire
.

mercredi 23 janvier 2019

Agir...
Entre le Tigre prêt à bondir
Et le singe agile,
Je vais les cheveux au vent
Dans les courants du temps.

Je n'ai ni proie, ni rêve,
Radieux ou serein, je trône,
Immergé dans le moment présent,
Éveillé à ses infinis développements.

Je me ris de ne pouvoir pleurer le malheur,
Pris dans les infinis filets du bonheur,
Je ne peux que vous appelez à me rejoindre.


La destinée ne saurait être que libre et heureuse,
Parfaire et vivre en une humanité épanouie,
Les dons de la Terre et de la vie ...

... et perdurer


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Aube du 23 janvier 2019. Il en existe probablement une ébauche dans le manuscrit volé en 1977.


mercredi 28 novembre 2018

The last gun on Earth

It had to be history.
We had to,
Or still need to learn:
Delicacy and wisdom,
To cherish life,
And love therein,
To overcome,
And live together in peace ...

Can we make do with history,
Shall we choose to share
Rather than fight,
To show and care
For the love of life,
To make happiness the norm
Rather than strife,
To give life its worth
By living together
Happy and free?

We are history
When together all,
We work to sustain it ...
Life to the beauty of the planet,
Love to the bounty of humanity,
With the flow of our living hearts:
Fulfilling,
We are history !

The beginning of dignity

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, At the Enchanted Star, 1659 Flendruz, Switzerland. Part of the "Poems with two titles series". Second draft, no copies permitted. 9.12.18. First draft 8.11.18.

mercredi 21 novembre 2018

Il n'y a que l'extase

La jouissance habite l'être...
L'être et son entier,
Le corps, la pensée, la vérité
L'extase est d'amour,
La vie, son instant,
Petits ou grands,
Il n'y a que bonheur,
Qui soient vraiment !
Vos intransigeances,
Vos intolérances, 
Vos exigences,
Vos intempérances,
Tout cela est faux !

Vos isolements,
Vos travaux,
Vos servitudes,
Votre argent,
Vos égoïsmes,
Tout cela est faux !

Et pourtant la vie prévaut,
Nous vivons mieux,
Nous vivons plus vieux,
Nous vivons ou pouvons vivre
Plus heureux.

Et qu'il me soit donné de jouir,
De jouir pour toi,
De jouir de toi comme tu jouis de moi,
Et qu'il nous soit donné,
De jouir pour nous de nous,
Non-seulement dans l'amour,
Mais dans la vie de tous jours !

Perle de bonheur et de lumière
Au cœur de l'univers,
Et qu'il lui soit donné,
Humaine civilisation,
De n'être que bonheur !


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18. Corrigé (l'extase n'est pas que du corps), 26.11.18.

Nuit de pleine lune
Et Soleil flamboyant,
D'où sommes-nous venus
Et où allons-nous ?

Ici nous sommes attendus !

Que la bienvenue
Sois bienveillance,
S'épanouissent les jours,

Se vivent les nuits,
Tourne la Terre
En ce paradis !


© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18
Comment augmenter l'harmonie,
S'il lui est répondu
Colère ou rejet ?
Par la différenciation ?


Comment augmenter l'abondance,
S'il lui est répondu
Peur ou frontière ?
Par la distanciation ?

Comment réaliser la concorde,
S'il lui est répondu

Hargne et autorité ?
Sans prévention ?


Comment voir ton cœur,
Que dois-je vivre

De tes émotions ?
Selon quelles compréhensions ?


Comment vivre ton intelligence,
Pour quel progrès 

Et quel épanouissement ?
En quelle universelle humanité ?


D'un seul regard toute ton humanité,
Toute l'histoire dans l'instant de la rencontre,
L'infini et le bonheur à la portée d'un sourire,
Qui oserai s'en défier ou nous le refuser ?



© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 21.11.18

lundi 12 novembre 2018

Que le souffle de l'infini Touche chaque parcelle de ta vie ... De ta cuisse à ton sourire, De chaque pas à chaque rencontres, L'essence de ta pensée Et la vigueur de ton amour, Ta présence au monde Et tout l'avenir !

Merci d'être qui tu es Et que ton anniversaire, Fête et bilan, Humanité et créativité, Te soit heureux et profond !

Amicalement, Christophe

Dédié à Sylvie Mallard... Vous ne savez pas ? Le coeur est chanson et courage, Et elle saura vous le faire comprendre, Alors allez l'entendre: http://www.sylviemallard.ch/

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Premier jet, frais du jour, libre usage par le récipiendaire... Traduit le 26.2.19


To a friend
May the touch of infinity
Arise from all dimensions of your life...
From your thigh to your smile,
From each step you take
Unto each meeting you share,
From the essence of your thoughts
To the vigour of your love,
By your presence in the world
And by all your becoming’s,
You are,
Bearer of life
And actor of the future,
A glimpse of infinity!

Thank you for being who you are!
And may your birthday,
Party and valuation,
Humanity and creativity,
Be to you,
Happy and deep!



mercredi 17 octobre 2018

Dans quel état avons-nous mis le monde ?

La pauvreté a été inventée par un mari jaloux,
La guerre a été inventée par deux hommes qui se battaient pour une femme,
L'argent a été inventé par un marchand de femmes,
La colère a été inventée lors d'un coït raté,
Et la perfidie a été inventée par quelqu'un qui n'avait pas encore lu ce poème !

L'amour est ouverture d'esprit,
Il s'exprime dans la liberté,
A la rencontre égale de soi et de l'autre,
Il est partage ...

La pauvreté ne rend pas plus travailleur,
Elle rend le travail plus difficile.
La guerre ne préserve pas les acquis de peu,
Elle diminue le bien de toutes et tous.
L'argent n'augmente pas la richesse,
Il sépare et diminue l'amour.
La colère mène parfois à la justice,
Mais mal !

La générosité est don de vie !

L'amour n'est pas un déchirement,
Si ce n'est celui du voile de l'attachement,
L'amour est une liberté,
Un libre et doux partage !

La paix est choix,
A la fois souple et durable,
Un lieu de bien-être,
Pour créer et être !

Et que pouvons-nous faire pour l'améliorer ?

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 17.10.18 Première rédaction. Ébauche. Pas de droit de reproduction. 




mercredi 3 octobre 2018


Geste d'amitié

Je ne peux regarder passer le temps,
Sans chercher ses effets sur ton épanouissement.
Chercherais-je dans la profondeur de tes yeux,
L'éclat réalisé de tes vœux ?

Tu as parfois brillé pour moi

Comme une étoile au firmament,

Je ne saurais,

Sans réagir ...
En nulle éternité,
Ne la voir ternir.

Brille encore d'un instant

Et d'une totalité,
D'un geste et d'une parole,
Fais-moi voir et comprendre,
Toute ta vitalité !

Et l'infini de notre amitié
© Une libre lumière pour Stéphanie. Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. Première composition, 3.10.18. Libre usage par le récipiendaire.

jeudi 27 septembre 2018

Like the blink of a moment of truth;
Suddenly lasting,
Some sort of fulfilment,
Slowly progressing ...
From the cry of injustice,
To the path of serene understanding,
Universal well-being,
Rebuilding the world,
For hapinness 
Now and lastingly...

For Melanie Little Gomez

samedi 1 septembre 2018

Il est bon de s'arrêter ..
De contempler ...

La vie,
Le monde,

L'humanité !

Ce qu'ils sont,
Ce que nous en faisons ...

Tout cela nous l'avons reçu;
Gratuitement,
Absolument !

Avez-vous vu passer
Le don total ...
De la vie,
De la planète,
Du bonheur ?
Ce que nous en faisons ...

Pourquoi avons-nous trouvé ...
- Et voulu ... souvent ! -

La paix,
L'amour,
La sagesse,
Et leur partage ?
Ce que nous en faisons ...


Médiocres ou touchés de grâce,
Faibles, forts ou vrais,
Choisi-e-s de vie et de progrès,
Quelle est notre destinée ?
Ce que nous en faisons ...

© Christophe Barbey, Éditions Pour de Vrai, l’Étoile Enchantée, 1659 Flendruz, Suisse. 29.5.2016 - 1.9.18